Expositions


Exposition 2006 : Colleen Hunter / James Forward
Du 5 Mai au 16 Juin 2006

Collen Hunter
Dans Entends-tu ce que j'entends ? 2004-2006, Colleen Hunter créé un micro univers interactif d'émotions et de sentiments. Un énorme miroir inquiétant surplombe l'espace de la galerie. Munis d'écouteurs sans fils, chaque visiteur se déplace librement dans l'espace en dessous, plongé tour à tour dans un monde personnel de chanson. Chaque chanson chantée par l'artiste communique différents stades d'émotion.
Tandis que leur image inversée flotte au dessus d'eux, leurs propre sentiments s'exaltent. Chaque participant est libre d'embarquer sur son voyage musical personnel unique tout en étant dirigé par le hasard et l'étroite contrainte du micro-univers de l'artiste. Une petite marche, un simple pas ou même un léger mouvement de la tête peut changer leur destin. Dans ce jeux émotionnel, le moi se gonfle et se rétracte, les participants côte à côte physiquement sont émotionnellement diamétralement opposés, détachés du monde qui l'entoure.

James Forward
Genesis live 2006 (Genèse en direct, 2006) recherche le sens de la vie en utilisant le moteur de recherche Google. Il traduit en continu le premier chapitre de la Bible sur la création du Paradis, de la Terre et de l'Homme dans des pages de résultats de Google. Une batterie d'ordinateurs portables permet de visualiser les résultats animés.
Cette recherche d'une succession d'images, un banal cyber-radotage pourrait sembler futile. En réalité, ce qui se produit créé une fascination sans fin. Les images, les versets de la Bible et les mots inter-agissants suscitent des résonances, des non-sens, des blasphèmes ainsi que des commentaires politiques et sociaux.
Une brève histoire de l'instant, 2006 montre une nourriture en direct issue de recherches Internet telle qu'elle se déroule en temps réel dans le monde entier. Sur l'écran, les mots et les phrases s'éloignent lentement devenant de plus en plus petits et indéchiffrables. Finalement, ils disparaissent, perdus à jamais. Telle une rêverie sur le temps et sur l'humanité, Une brève histoire de l'instant révèle le séduisant et fugace cheminement des pensées de notre société lorsqu'elles apparaissent et disparaissent.