Présentation


Luciano Figueiredo

Il crée patiemment, tel un logicien construisant un argument, un univers pictural clos et cohérent constitué de formes, de surfaces et de couleurs dans leurs rapports réciproques. L'observateur attentionné ne manquera pas de percevoir l'activité effrénée dans ce monde de plans, de pleins, de vides qui vivent leurs palpitantes relations tantôt commensales, tantôt symbiotiques ou co-dépendantes.
Seuls les rapports hiérarchiques sont absents, peut-être proscrits par la réglementation interne.
Pas intégriste, Luciano Figueiredo est un pratiquant très intègre de cet art qu'on étiquette d'abstrait, non figuratif ou non objectif. Les signataires du manifeste Base de La Peinture Concrète prétendaient que le tableau « n'a pas d'autre signification que lui-même. » Cette définition pourrait aussi bien s'appliquer à l'œuvre de Luciano Figueiredo si l'intégrité de son système de peinture n'était pas le garant d'une excitation visuelle qui semble d'emblée niée par cette description presque tautologique.